Menu

Une étude scientifique


Avec Proline ENERGY, les pierres naturelles fragiles peuvent être posées sans dégât.

Une étude scientifique démontre un comportement à la déformation plus modeste du système de chauffage et de refroidissement Proline ENERGY par rapport à une chape chauffante minérale.



Les sols en pierre naturelle sont de plus en plus appréciés. De par la multitude des couleurs, structures et surfaces, ces matières naturelles sont très en vogue, tout particulièrement auprès des architectes. Les pierres naturelles qui produisent un effet visuel particulièrement exceptionnel comme Estremoz, Bianco Perlino ou Travertin sont toutefois extrêmement fragiles. Ceci est notamment vrai pour leur utilisation dans le cadre d'un chauffage par le sol. En pratique, les utilisateurs qui ont posé des pierres naturelles fragiles sur des systèmes classiques dits humides (tubes de chauffages situés dans la chape) se plaignent de la formation étonnamment fréquente de fissures, à cause de la faible résistance de ces pierres naturelles visuellement attrayantes.  

Physiquement parlant, la pierre naturelle est le revêtement idéal pour un chauffage par le sol car, contrairement à un carreau céramique, seule une fraction de l'énergie utile est nécessaire pour chauffer le matériau. En outre, la conductivité thermique de la pierre naturelle est trois fois supérieure à celle d'un carreau. Au chapitre durabilité, les pierres naturelles sont aussi clairement avantagées par rapport aux carreaux - s'il n'y avait pas le problème de la formation de fissures.   

Une solution éprouvée au problème existe avec la mise en œuvre de Proline ENERGY, un chauffage par le sol dans un système de construction à sec, qui représente en soi, par sa hauteur de montage réduite, ses temps de montage et de chauffage plus courts, une alternative extrêmement intéressante au procédé classique nécessitant beaucoup plus de temps.

"Nos échanges permanents avec l'expert en pierre naturelle Detlev Hill ont permis de conclure que notre chauffage de surfaces Proline ENERGY était l'associé idéal des pierres naturelles. Afin de donner la preuve de l'effet de désolidarisation à l'utilisation de Proline ENERGY, l'étude scientifique intitulée "Déformation des dalles en pierre naturelle sur systèmes de chauffage au sol avec faible hauteur de montage" a vu le jour", déclare Manfred Rupprecht, ingénieur en bâtiment et technico-commercial chez Proline Systems GmbH.

L'université d'Augsbourg (Faculté d'architecture et de génie civil) s'est chargée, à l'été 2016, de la question et a analysé, sous la direction du Prof. Manfred Schnell, ingénieur diplômé, les différentes déformations des dalles en pierres naturelles sur chapes chauffantes comparativement à Proline ENERGY. Patrick Allerberger, l'étudiant qui a réalisé le travail, a bénéficié de l'appui scientifique du très célèbre Detlev Hill, l'expert reconnu en Allemagne pour les pierres naturelles.



Protocole expérimental et batteries de tests

L'étude scientifique a analysé, en six configurations différentes, les multiples comportements à la déformation des pierres naturelles Estremoz, Bianco Perlino et Travertin en fonction du système de chauffage utilisé. Au cours des essais de charge, on a comparé un système de chauffage traditionnel de montage de chape avec le chauffage par le sol Proline ENERGY, en deux variantes de montage : une en lien avec la natte de désolidarisation ENERGY PES et une autre avec le mortier de lissage servant de couche de répartition de charge. Sur toutes les structures, on a posé les dalles en pierres naturelles mentionnées ci-dessus. Afin de vérifier les failles des dalles et jointures, on n'a pas utilisé, pour ces tests, de joints croisés mais des dalles de format 80 x 20 cm posées en décalé ainsi que des formats adaptés posés en opus romain.

Pendant les différentes phases de chauffage (45/60/65/70°C en température d'entrée), les scientifiques d'Augsbourg ont simulé les conditions classiques d'utilisation. Les modifications de dimensions mesurées ont été analysées et ont donné le résultat suivant : 

Déformations critiques et dégâts lors de l'utilisation de chape chauffante
Pendant le protocole expérimental avec le système humide classique (chape), les dalles en pierre naturelle se sont bien plus déformées qu'avec Proline ENERGY. En outre, sont apparues, environ cinq jours après refroidissement, des fissures visibles à la surface du Bianco Perlino. Ainsi, il a pu être scientifiquement constaté que le comportement à la déformation d'une chape chauffante est bien plus marqué, en raison de l'influence de la température, qu'avec le Proline ENERGY BasicLine. Le comportement à la déformation vérifiable de façon incontestable de la chape a même entraîné, pour les pierres naturelles fragiles, des dommages manifestes. Pour la mise en œuvre de Proline ENERGY BasicLine avec ENERGY PES, ces dommages ne sont pas survenus. La valeur maximale des dilatations était, pour la chape chauffante, environ trois fois supérieure à celle du système de construction à sec. On comprend ainsi que le système en éléments de supports de tubes de Proline ENERGY BasicLine présente une capacité de désolidarisation bien meilleure et protège des dégâts liés à la déformation, en comparaison de la chape chauffante.Ainsi, il a pu être scientifiquement constaté que les pierres naturelles et modes de pose visuellement esthétiques mais mécaniquement fragiles pouvaient être mis en œuvre sans dommage sur Proline ENERGY BasicLine avec la natte de désolidarisation ENERGY PES, même sans joint croisé.


Proline ENERGY - Systèmes de chauffage et de refroidissement pour les constructions sèches

Proline propose même, avec ENERGY, deux systèmes de chauffage et de refroidissement hydrauliques novateurs : ENERGY BasicLine (en polystyrène expansé) et NatureLine (en fibres de bois douces) avec plaques conductrices de la chaleur doublées en aluminium. Les deux systèmes peuvent être posés comme éléments de supports de tubes en construction sèche sans chape. Avec une hauteur de montage extrêmement réduite (à partir de 32 mm) ainsi qu'un faible grammage, des temps de réaction courts et des températures d'entrée faibles d'environ seulement 30°C, les deux systèmes offrent des conditions optimales pour surpasser les exigences du décret allemand sur les économies d'énergie (EnEV) et même de rester inférieur pour la rénovation.

A côté des qualités techniques et économiques des systèmes, la pose simple et facile d'ENERGY BasicLine et de NatureLine est un critère supplémentaire et la raison d'un succès non démenti. La répartition de la chaleur sur la surface est complétée par des techniques innovantes de commande et de régulation qui peuvent, le cas échéant, aussi être proposées.
 


Types de pierre naturelle :



Bianco Perlino



Estremoz



Travertin Rom Class




Bidasar Brown Serpentinit

Aux articles